Dossiers

La HAS dresse le bilan des protocoles de coopération

 Novembre 2015

Initiés par la télémédecine et le Rapport Berland, les protocoles de coopération ont été instaurés par l'article 51 de la loi HPST publiée en 2009.

Supervisés par les Agences Régionales de Santé, ils ont permis aux professionnels de santé, selon la loi, « d’opérer entre eux des transferts d’activités, ou d’acte de soins, ou de réorganiser leurs modes d’intervention auprès du patient. »

Contrairement à de nombreuses professions paramédicales infimiers, maniulateurs en électroradiologie, orthoptistes (...) dans des domaines d'activités et pour des actes très différents, aucun protocole n'a été mis en oeuvre par les kinésithérapeutes.

Le rapport HAS dresse décrit et dresse le bilan des 25 protocoles différents ont été mis en œuvre par 1190 professionnels (430 délégués et 760 délégants).