Accueil » JNKS » JNKS 2014 - SAINT MAURICE » Risque dépendance : adaptation de la société au vieillissement

Risque dépendance : projet de Loi pour l'adaptation de la société au vieillissement

JNKS 2014 / Intervention de Monique Boutrand, rapporteur au conseil économique et social (75), Section de l'Aménagement durable des territoires

Document : Conseil économique, social et environnemental - Assemblée plénière – 26 mars 2014. Projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement.

Une mutation démographique inédite. En 2030, 30% de la population française aura plus de 60 ans et une espérance de vie de 30 ans !

La priorité au domicile doit être un engagement de l'état assumé et affiché. 

Changer notre regard sur le vieillissement : 

Soutien familial, bénévolat, solidarités de proximité, les aînés sont porteurs de richesses pour la société.

Propositions du CESE : l'Etat doit impulser un nouveau cap pour changer notre regard sur le vieillissement par des campagnes de communication nationales qui rendents visible cette richesse. 

Prendre en compte le vieillissement dans l’aménagement du territoire :

  • Identifier dans les communes des zones favorables au vieillissement
  • Imaginer des nouvelles formes de déplacements (transports à la demande, autopartage, covoiturage accompagné, etc.)

La loi : le CESE approuve la disposition de la loi qui prévoit la représentation des âgés dans les commissions d’accessibilité, représentation qui sera un gage de la prise en compte de leurs attentes spécifiques. 

Penser, choisir, adapter son « chez soi »

Propositions du CESE : Le CESE suggère que les caisses de retraite généralisent des diagnostics habitat/mobilité

La loi prévoit la construction de 80 000 logements adaptés entre 2014 et 2017.

Le CESE considère cet objectif louable mais il reste de faible portée au regard du nombre très important de logements existants à adapter 

Un « chez soi » peut aussi être un appartement dans un collectif adapté

La loi prévoit de donner un nouveau souffle aux « résidences autonomie ».

Le CESE approuve cette orientation et l’attribution à ces établissements du forfait autonomie financé par la Contribution Addittonnelle de Solidarité pour l’Autonomie (CASA) 

« Habiter autrement »

  • La colocation entre séniors
  • L’échange un jeune/un âgé
  • L’habitat intergénérationnel qui rassemble jeunes, familles et âgés

Le CESE regrette que ces types d’habitat, symbole de solidarité entre les générations, et les difficultés qu’ils rencontrent, n’aient pas été prisen compte dans le projet de loi. 

Deux enjeux doivent être portés par cette nouvelle loi :

  • Changer notre regard sur les âgés
  • Faire du domicile la priorité des poli)ques publiques 

Pour en savoir plus : www.lecese.fr

Télécharger le pdf "Risque dépendance : projet de Loi pour l'adaptation de la société au vieillissement"